Le livre des Masques – Marie Meunier

En 1903, Jérôme Doucet publie, avec sa maison d’édition ‘le Livre et l’Estampe’, un recueil de portraits-charge, illustrés par Jules Fontanez, « le Livre des Masques« .

Comme à son habitude, en plus de l’exemplaire de tête, Jérôme Doucet en offre un exemplaire de choix à son épouse, Marie Meunier. Cet exemplaire a figuré dans le catalogue 3/1984 de la librairie Privat-l’Art de voir (qui a fermé ses portes en 2012), sous le numéro 76. Voici sa notice :

catalog

76. [DOUCET (J.)]. Montfrileux. LE LIVRE DES MASQUES. Cent dessins de J. Fontanez. Paris, le Livre et l’Estampe, 1903, gr. in-8, maroquin havane foncé, plats à encadrements de listels mosaïqués gris fer et havane clair, enroulés en arabesques, dos à nerfs, décor mosaïqué dans le style des plats entre les nerfs, tr. dorées sur brochure, bordure intérieure encadrée d’un double jeu de 4 filets dorés, doublures et gardes de soie brochée jaune d’or, couverture illustrée conservée (les deux plats et le dos), étui bordé (Canape). 24 000 F.

100 compositions dans le texte, la moitié sur double page encadrant le texte tiré en bistre, illustrent cette galerie de portraits caricaturaux : forains, gens de cheval, chasseurs, orphéonistes etc…

Un des 50 exemplaires sur Chine (seul grand papier) avec une suite des figures avant la lettre et un dessin original signé de J. Fontanez. Exemplaire unique offert par l’auteur, Jérôme Doucet, à son épouse, avec un amusant envoi. Enrichi :

  • d’un second dessin original signé de Fontanez.
  • d’un portrait au crayon de Doucet avec cette légende de la main de l’artiste : « tel est Montfrileux vu par Fontanez ». Ce dessin est accompagné d’un texte manustrit et signé par « Montfrileux-Jérôme Doucet ».
  •  de divers documents relatifs à la réalisation de l’ouvrage : épreuves corrigées d’un texte, « le véloceman », non retenu dans l’ouvrage, relevé des sommes versées à Fontanez avec reçus signés par l’artiste, second état de la couverture etc…

Très belle reliure de Canape, très caractéristique de l’époque Art Nouveau.

canape

 

24000 francs de 1984 représenteraient environ 4000 euros aujourd’hui. A noter, comme sur d’autres exemplaires, que Marie Meunier n’a pas utilisé les services de René Kieffer – c’est le second cas retrouvé de reliure faite par Canape, après celle-ci.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le livre des Masques – Marie Meunier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s