Accueil

déjà un an Pierre

Bibliographie Doucetienne : les Souhaits merveilleux, la grande douleur des sept artistes, et les Princesses d’or et d’Orient. Quelques livres de Didot, reliés en veau glacé. Bibliographie des Éditions Cyral. Puis bibliographie enfantine : les Histoires d’autrefois et d’Aujourd’hui. Les premières éditions de Paul et Virginie. Doucet et son ami François Ferroud. Un exemple de la production de Doucet à la Revue Illustrée. Dans la bibliographie : trois légendes, d’or, d’argent et de cuivre. Doucet publie des lettres. Nouveau chapitre de la bibliographie : les écrits sur l’art. Un autre petit recueil moderne, illustré par Léon Raffin : les choses meurent. Cela faisait longtemps : un article sur une publication de Didot ! Voici Danses, illustré par Louis Fuchs, qui prolonge Douze sonnets, un recueil à la forme très étudiée. Le portrait de Vimar. Un publi-reportage. L’avis de Doucet sur les demi-reliures – et ce n’est pas un demi-avis ! Comment le travail d’un illustrateur – Louis Châlon – est trahi par la publication. Un nouveau pseudonyme de Doucet : Builder. Doucet nous donne son avis sur l’édition de bibliophilie.

Le début de recensement des livres ayant appartenu à Doucet. Sans oublier la Villa du Bonheur, la maison de Doucet.  A lire : sur la Chanson des Choses, détail : comment Doucet passe de la Revue au Livre.  Et toujours quelques portraits de famille.
Important dans un autre genre : la céramique : après les Signatures de Sèvres , voici quelques contre-exemples en image.

bandeau

Ce site reprend les articles publiés sur différents autres blogs bibliophiles ; dans de rares cas la version reprise ici est légèrement mise à jour. Les thèmes abordés sont les illustrés modernes, Didot, Doucet et certains exemplaires remarquables. J’y rajoute des articles plus détaillés, notamment sur Jérôme Doucet.
Publicités