Accueil

Au revoir Pierre

Voici Danses, qui prolonge Douze sonnets, un recueil à la forme très étudiée. Le portrait de Vimar. Un publi-reportage. L’avis de Doucet sur les demi-reliures – et ce n’est pas un demi-avis ! Comment le travail d’un illustrateur – Louis Châlon – est trahi par la publication. Précisions sur la villa de Clamart. Suite de la bibliographie avec la Puissance du Souvenir puis l’éditeur Delagrave. Une interview de Doucet. Un nouveau pseudonyme de Doucet : Builder. Doucet nous donne son avis sur l’édition de bibliophilie.

Le début de recensement des livres ayant appartenu à Doucet. Sans oublier la Villa du Bonheur, la maison de Doucet.  A lire : sur la Chanson des Choses, détail : comment Doucet passe de la Revue au Livre.  Et toujours quelques portraits de famille.
Important dans un autre genre : la céramique : après les Signatures de Sèvres , voici quelques contre-exemples en image.

bandeau

Ce site reprend les articles publiés sur différents autres blogs bibliophiles ; dans de rares cas la version reprise ici est légèrement mise à jour. Les thèmes abordés sont les illustrés modernes, Didot, Doucet et certains exemplaires remarquables. J’y rajoute des articles plus détaillés, notamment sur Jérôme Doucet.
Publicités